Communiqués de presse

#MonAvisNotreSanté : la FHF lance une grande concertation numérique sur l’avenir du système de santé

La Fédération hospitalière de France (FHF) lance ce jour une large concertation numérique ouverte sur l’avenir de l’hôpital et, plus largement, du système de santé dans le cadre de l’élaboration d’une plateforme de propositions politiques qu’elle remettra aux candidats à l’élection présidentielle de 2017. Le lancement a lieu dans le cadre de la Paris Healthcare Week, le grand événement de la communauté hospitalière et médico-sociale qui regroupe les salons historiques HopitalExpo, GerontHandicapExpo et HealthITExpo.

Placer la santé au cœur du débat public en vue de la prochaine élection présidentielle, tel est l’objectif de la FHF. Socle du pacte républicain, la santé est au cœur des préoccupations de nos concitoyens, quelque soit leur âge – et des professionnels. Le système de santé doit maintenant être au centre du débat politique. 

Placer la santé au cœur du débat public

Dans ce contexte, la FHF, qui représente les quelque 1 000 hôpitaux et 3 800 établissements médico-sociaux publics, prépare une plateforme de propositions qui sera remise aux candidats à la prochaine élection présidentielle. « Cette plateforme ne peut être pleinement porteuse de sens que dans la mesure où elle intègre les réflexions et les propositions des principaux concernés, à savoir les patients – ou, plus largement, les usagers en santé – et les professionnels de terrain », affirme Frédéric Valletoux, le président de la FHF. 

Pour cela, la FHF invite, à partir du 24 mai 2016, jour de l’inauguration de la Paris Healthcare Week, chaque citoyen, à titre personnel ou professionnel, à donner son avis sur l’avenir de l’hôpital, des établissements médico-sociaux et du système de santé français sur le site http://monavisnotresante.fhf.fr. « Nous lançons #MonAvisNotreSanté, cette grande mobilisation en faveur du service public de santé, alors que les professionnels de terrain, les industriels et les personnalités politiques nationales se retrouvent sur la Paris Healthcare Week pour évoquer l’avenir d’un secteur qui compte dans les sujets de préoccupations de nos concitoyens et dans l’économie de notre pays », ajoute David Gruson, le délégué général de la FHF. 

Tous mobilisés

Concrètement, cette concertation sur le site http://monavisnotresante.fhf.fr prend la forme d’un site Internet en responsive design – accessible sur tous les terminaux de consultation – avec un accès dédié pour pour les professionnels de l’hôpital et un autre pour les patients. L’objectif ? Que les principaux acteurs puissent réagir aux propositions que la FHF verse au débat et/ou qu’ils puissent déposer des contributions libres. 

En pratique, les internautes consultent les propositions de la FHF et disent s’ils sont ou non d’accord puis ils peuvent réagir en commentant ces propositions et/ou en déposant une contribution libre. Pour cela, l’internaute renseigne son nom et son adresse email. Modérées a posteriori, les contributions seront lues et synthétisées par la FHF. Seront écartées les contributions présentées à l’appui d’une candidature aux élections de 2017 ou tenant des propos injurieux. 

Une communication dédiée

Pour que la santé puisse être au cœur du débat, la concertation numérique de la FHF s’est doté d’un hasthag #MonAvisNotreSanté. Mobilisant à titre individuel et collectif, le hashtag permet de relayer les différentes propositions sur les réseaux sociaux. « Nous invitons chaque participant à la consultation numérique à partager cette information pour que la santé fasse vraiment partie du débat politique, d’un débat ni dévoyé ni tronqué mais ouvert et constructif. L’enjeu est de taille. Pour nous tous », conclut le président de la FHF.

  • diminuer la taille du texte
  • augmenter la taille du texte
  • Imprimer
  • Share
  • Rss