Communiqués de presse

La FHF salue la nomination du Pr Norbert Ifrah en tant que président de l’Institut national du cancer

La Fédération hospitalière de France (FHF) salue la nomination du Pr Norbert Ifrah en tant que nouveau président de l’Institut National du Cancer (INCa). Et ce alors que le cancer est une des premières causes de mortalité en France selon l’INCa*. La FHF voit dans cette nomination un message positif pour l’accès de tous les patients aux thérapeutiques de pointe et innovantes.

Hématologue, PU-PH au CHU d’Angers depuis 1990, le Pr Ifrah était président de FHF Cancer depuis 2012. Auparavant, le Pr IFRAH était également Président de CME au CHU d’Angers, Président du Collège des Hématologistes, de la section Cancérologie, génétique, hématologie, immunologie du Conseil National des Universités (CNU), ainsi que du Comité National de Coordination de la Recherche (CNCR).
Un parcours au service de la cancérologie
Tout au long de ce mandat, le  Pr IFRAH  s’est attaché à valoriser la cancérologie publique en recherchant des synergies fortes.
Ainsi, en s’unifiant, les acteurs de la cancérologie publique et FHF Cancer, dispositif lancé en 2012 à l’initiative de la FHF pour représenter l’ensemble des acteurs de l’hôpital public impliqués dans la lutte contre le cancer, ont participé à la création du Conseil national de cancérologie (CNC), du congrès annuel de la Société française de Cancérologie (SFC) et de contribuer à la réflexion et la mise en œuvre des plans Cancer 2 et 3.
Des actions d’animation de la cancérologie en région ont permis de valoriser l’activité sur le territoire avec les coopérations publiques et d’engager des travaux sur les filières de cancérologie en appui aux parcours de patients en région.
Le Pr Ifrah était aussi membre du bureau de la Conférence des présidents de CME des CHU depuis 2012 et représentait, depuis 2008, la FHF en tant que membre du Conseil d'administration de l’INCa.
 
Un enjeu de santé publique
Alors que le nombre de nouveaux cas de cancer en métropole est estimé à 385 000 et le nombre de décès par cancer  à 149 500 en 2015 selon l’INCa, la FHF souhaite le plus grand succès au Pr Ifrah dans l’exercice de ses missions pour un sujet de santé publique de grande importance.
La FHF réaffirme leur souhait d’une collaboration avec l’ensemble des acteurs de la cancérologie. Dans un contexte de déploiement des groupements hospitaliers de territoire, la valorisation de la cancérologie publique constitue, en effet, un enjeu essentiel.
 
* Sur la période 2004-2008, le cancer a représenté la première cause de décès en France chez l'homme (33 % des décès masculins) et la deuxième cause chez la femme (24 % des décès féminins).
 
 
A propos de la FHF :
La FHF représente plus de 1 000 hôpitaux et environ 3 800 établissements médico-sociaux.
Véritable « maison commune des hospitaliers », la FHF s’est construite autour de valeurs partagées :
- égal accès à des soins de qualité pour tous ;
- la volonté d’innovation et d’excellence dans les soins et l’accompagnement,
- l’enseignement et la recherche ;
- la continuité de la prise en charge.
Elle défend l’autonomie des établissements hospitaliers et médico-sociaux, gage d’une adaptation intelligente aux réalités du terrain.
La FHF travaille à la création d’un véritable service public de santé réunissant dans chaque territoire les professionnels des secteurs sanitaires et médico-sociaux afin d’améliorer la cohérence des parcours de soins et de vie.
 
A propos de FHF Cancer :
FHF Cancer est une structure de représentation de la cancérologie publique, née en 2012 de la fusion du  Pôle Cancer de la FHF et de la Fédération Nationale de Cancérologie des Hôpitaux Publics.
Depuis 2012, l’ensemble des services de cancérologie des hôpitaux publics sont réunis au sein de FHF Cancer.
Avec plus de 360 établissements sanitaires répartis sur tout le territoire, FHF Cancer compte plus de 100 000 médecins et soignants au service des patients atteints de cancer.

  • diminuer la taille du texte
  • augmenter la taille du texte
  • Imprimer
  • Share
  • Rss