Communiqués de presse

L’hôpital : le service public préféré des français !

Alors que l’hôpital public traverse une période particulièrement agitée de son histoire, la Fédération Hospitalière de France, qui représente les hôpitaux publics et les structures médico-sociales publiques a souhaité refaire le point, 2 ans après sa première enquête, sur la perception par les français de leurs hôpitaux publics. La réalisation de ce sondage a été confiée à TNS Sofres (1) et confirme la très bonne image globale de l’hôpital public déjà enregistrée en 2004 par ce même institut.

Une perception positive de l’hôpital public

L’hôpital est le service public qui donne « le plus de satisfaction » pour 43% des français devant EDF, les mairies et l’assurance maladie. 82% des français continuent d’avoir une bonne opinion des hôpitaux, un taux remarquablement stable depuis 2004.

La qualité des soins jugée point fort de l’hôpital !

L’appréciation positive de la qualité des soins (83%) reste le principal point fort de l’hôpital public aux yeux des français. Sont particlièrement appréciés des français :

-    Les services maternités : 72%

-    L’accueil du patient : 71%

-    La prise en charge de la douleur : 68%

-    La prise en charge des plus démunis : 67%

-    La prise en charge des personnes âgées : 62% (+ 9 points par rapport à 2004 qui correspondent à un retour à la normal après les événements de la canicule jugés sévèrement par les français).

Nette amélioration sur le front des infections nosocomiales

L’hôpital a marqué des points dans la lutte contre les infections nosocomiales ces 2 dernières années. 42% des français constatent une amélioration soit 18 points de plus que lors de l’enquête de 2004.

L’accès aux soins pour tous une valeur chère aux français

Le fait que l’hôpital soit accessible à tous quelque soit son niveau de revenu, est placé par 48% des français à la tête des valeurs qui caractérisent le mieux le système hospitalier français.

Refus massif de la privatisation de l’hôpital et un manque de moyens largement déploré

Si 77% des français refusent la privatisation des hôpitaux, ils sont 85% à juger insuffisants les moyens humains et financiers dont disposent actuellement les hôpitaux publics.

Les français partagés sur l’organisation du système hospitalier

Enfin, le débat relatif au modèle d’organisation du système hospitalier français, tendu entre les deux exigences de qualité des soins et de proximité, n’est pas véritablement tranché : 49% des français préfèreront de grands hôpitaux équipés de manière optimale, quitte à ce qu’ils soient plus éloignés du domicile, et 45% opteront pour la proximité. Néanmoins, lorsqu’il s’agit du choix d’une maternité,  la sécurité prime devant la proximité et le confort.

  • diminuer la taille du texte
  • augmenter la taille du texte
  • Imprimer
  • Share
  • Rss