Projet Réseaux et partenariats hospitaliers

PRPH 3: Signature des premières conventions de financement entre la FHF et des établissements hospitaliers pour la mise en place de projets de part...

Publié le 18 juin 2019


En mai dernier, la FHF a signé les premières conventions de financement dans le cadre du projet Réseaux et Partenariats hospitaliers (PRPH 3) financé par l’Agence Française de Développement (AFD).

Les établissements français et les projets de partenariat hospitalier financés sont les suivants :

Le CHU de Grenoble et son partenariat avec l’hôpital du Mali à Bamako, au Mali afin de contribuer au renforcement de la prise en charge du diabète et de ses complications pour une durée de projet de 3 ans.

Le CHU de Grenoble et l’hôpital du Mali collaborent également avec l’ONG Santé Diabète, une ONG française spécialisée dans la prévention et la prise en charge du diabète en Afrique.

Au Mali, le diabète est un enjeu de santé publique avec une prévalence dépassant 3% de la population générale.

Dans le cadre de ce projet de partenariat hospitalier, les activités de formations, stages et missions de compagnonnage permettront non seulement de renforcer les compétences du personnel de santé dans la prise en charge du diabète simple et compliqué chez les adultes et les enfants mais également d’améliorer les compétences en éducation thérapeutique des patients adultes et enfants diabétiques.

Le Pôle de médecine physique et de réadaptation de Saint Hélier et son partenariat avec le CHU de Yopougon, à Abidjan en Côte d’Ivoire, pour améliorer la qualité de la prise en charge rééducative des patients ivoiriens pour 3 ans.  

La spécialité de Médecine Physique et de Réadaptation (MPR) est en construction depuis plusieurs années en Côte d'Ivoire. Le service MPR du CHU de Yopougon à Abidjan est l’unique centre de rééducation de la Côte d’Ivoire.

Ce projet de partenariat permettra de:

  • Développer l'évaluation neuro-urologique dans la prise en charge rééducative des patients;
  • Améliorer la prévention et la prise en charge des escarres et plaies chroniques ;
  • Développer la culture de la prévention dans la prise en charge auprès des professionnels et aidants ainsi que de l’éducation thérapeutique des patients ;
  • Développer la télémédecine pour améliorer l’accès aux soins de rééducation ;
  • Renforcer le plateau technique du service MPR du CHU de Yopougon.

La Fondation Ophtalmologique Adolphe de Rothschild et son partenariat avec l’Institut d’ophtalmologie tropical de l’Afrique (IOTA), à Bamako au Mali, afin de renforcer les capacités dans le domaine de la rétinopathie diabétique et du glaucome, sur une durée de 4 ans.

Au Mali, le glaucome et le diabète représentent la seconde et troisième cause de cécité. Ces deux maladies qui peuvent bénéficier de traitements efficaces sont peu diagnostiquées et quand elles le sont, insuffisamment prises en charge et traitées.

Les actions de ce projet de coopération hospitalière permettront de :

  • Renforcer le dépistage des rétinopathies diabétiques et du glaucome au niveau secondaire par les infirmiers spécialisés en ophtalmologie ;
  • Améliorer la qualité de la prise en charge, le suivi des patients et l’observance aux traitements en les intégrant dans un parcours de soins coordonnés (diabétologiques et ophtalmologiques).
  • Améliorer le traitement des rétinopathies graves par l’utilisation optimale du laser et si besoin des injections intravitréennes d'anti VEGF ou de corticoïdes.