Politiques européennes

Santé numérique – Presidence estonienne de l’UE - déclaration

Publié le 24 novembre 2017


A l’occasion d’une conférence organisée à Tallin par la Présidence estonienne du Conseil de l’Union européenne du 16 au 18 octobre 2017, « Health in the digital society. The digital society for health », le ministère estonien des affaires sociales et l’alliance européenne de la santé en ligne (ECHAlliance) ont lancé une déclaration pour une société de santé numérique («Digital Health Society»).

 

A l’occasion d’une conférence organisée à Tallin par la Présidence estonienne du Conseil de l’Union européenne du 16 au 18 octobre 2017, « Health in the digital society. The digital society for health », le ministère estonien des affaires sociales et l’alliance européenne de la santé en ligne (ECHAlliance) ont lancé une déclaration pour une société de santé numérique («Digital Health Society»).

Réalisée avec la participation de certaines parties prenantes, elle est destinée à soutenir le travail de la Commission dans le cadre de sa stratégie pour un marché unique numérique et de la réalisation d’une communication sur le sujet, attendue pour la fin 2017.

La déclaration insiste sur l’importance de la circulation et du partage des données de santé dans un contexte de confiance, de confidentialité et de sécurité, au travers notamment des métadonnées (« Big data ») et de l’intelligence artificielle, qui permettraient de placer l’accent sur la prévention plutôt que sur le traitement. Elle liste des opportunités pour les citoyens et les patients, pour les professionnels de santé et les prestataires de soins, pour la recherche, pour les entreprises, pour les gouvernements et les décideurs publics, mais aussi un certain nombre de défis, qui concernent notamment l’information des citoyens sur les bénéfices de l’utilisation des données dans le contexte des soins de santé et de la recherche, la confiance, l’interopérabilité, ou encore la gestion du changement dans les systèmes de soins de santé.

Elle contient également un certain nombre de recommandations. Elle appelle l’Union européenne à clarifier le cadre européen en matière de protection des données au travers de lignes directrices simples et compréhensibles. Les Etats membres sont également invités à coopérer afin de créer les conditions à la numérisation des systèmes de santé. Les organisations de patients devraient clarifier que les patients sont au courant de leur intérêt à utiliser des données de santé électroniques, montrer qu’ils utilisent déjà les technologies destinées à suivre ou améliorer leur santé et qu’ils sont conscients de la nécessité d’utiliser leurs données de santé dans l’intérêt public. Enfin, les professionnels de santé et prestataires de soins devraient promouvoir l’idée selon laquelle l’accès à des informations pertinentes et pré-analysées sur l’état de santé des patients peut les aider à prendre de meilleures décisions.

Plus d’information:

Https://www.eu2017.ee/news/insights/digital-health-society-declaration

  • diminuer la taille du texte
  • augmenter la taille du texte
  • Imprimer
  • Share
  • Rss