Politiques européennes

GENOMIQUE - CONFERENCE

Publié le 28 février 2019

Les 12 et 13 février 2019, le comité conjoint de recherche de la Commission européenne (JRC) a organisé à Bruxelles une conférence « Integrating Genomics into Personalised Healthcare: a Science-for-Policy Perspective ».

Les 12 et 13 février 2019, le comité conjoint de recherche de la Commission européenne (JRC) a organisé à Bruxelles une conférence « Integrating Genomics into Personalised Healthcare: a Science-for-Policy Perspective ».

Cet évènement avait pour ambition de discuter du potentiel de la génomique pour la prévention, le diagnostic et le traitement du cancer, ainsi que des nouvelles opportunités qu’elle représente pour les citoyens et les patients de l’Union européenne.

L’objectif a également été de mettre en lumière les défis rencontrés quant à sa mise en œuvre et son appropriation par les systèmes de santé. Des présentations des dernières découvertes scientifiques dans le domaine du génome humain ont permis de mettre en perspective les opportunités de cette technologie pour les patients : soins plus personnalisés, identification des personnes à risque de développer un cancer, diagnostic ciblé et précoce, traitements plus efficaces, etc.

Mais un certain nombre de défis doivent encore être relevés afin de combler l’écart entre la recherche et les soins de santé, en ce qui concerne : les données (disponibilité, qualité, propriété…), la méthodologie, le coût pour les systèmes de santé, l’éthique/le juridique, la transparence/ la communication, la prévention des discriminations, la capacité (en matière informatique, d’intelligence artificielle, de Big data), ou encore les compétences. Pour de nombreux intervenants, il est essentiel pour surmonter ces défis d’impliquer les patients (la « socialisation du génome »). Ils ont également appelé à la mise en place d’infrastructures transnationales de recherche et à collaborer un maximum. Il est également important de sensibiliser les décideurs aux opportunités représentées par la science du génome.

Enfin, l’Union européenne, avec son futur cadre de recherche européen Horizon Europe ou encore sa coopération en matière d’évaluation des technologies de santé, représente une opportunité de mise en commun des ressources afin de trouver des solutions et ainsi concrétiser les avancées scientifiques, au bénéfice de la société dans son ensemble.