Financement secteur Grand âge

La FHF dénonce la ponction ministérielle sur les crédits non reconductibles des établissements médico-sociaux

Publié le 05 octobre 2016

Dans un courrier du 14 septembre dernier, le Ministère de la Santé et la CNSA ont annoncé leur intention de procéder à des ponctions sur les dotations régionales des établissements médico-sociaux afin de respecter l’objectif national de dépenses d’assurance maladie pour 2016.
Communiqué de presse

Communiqué de presse

Cette mesure se traduira très concrètement par une suppression de plus de 60 millions d’euros de crédits sur les fonds initialement non reconductibles.

Il s’agit d'un effort, qui concerne tant l’enveloppe personnes âgées que celle des personnes en situation de handicap qui impactera directement tous les établissements du secteur, les privant de financements précieux, notamment affectés à l’aide à l’investissement et à des apports ponctuels aux établissement fragiles.

Si la FHF a depuis toujours, défendu une vision responsable de la gestion des crédits de l’Assurance Maladie, elle ne peut aujourd’hui que dénoncer une telle mesure qui va pénaliser fortement les établissements et leurs capacités de prise en charge.

La FHF s’élève contre cette décision, prise sans concertation, qui délivre un message très négatif alors que les établissements doivent s’engager dans le changement majeur que représente la  mise en place des EPRD et des CPOM, dans un contexte déjà marqué par des tensions financières croissantes. Elle demande en conséquence la ré-affectation de ces financements au profit  des personnes âgées et des personnes en situation de handicap prises en charge en établissement, en cohérence avec les messages ministériels.

Frédéric VALLETOUX
Président de la FHF

  • diminuer la taille du texte
  • augmenter la taille du texte
  • Imprimer
  • Share
  • Rss