Offre emploi pharmacien

Emploi pharmacien : rôle, compétences, formation

Exerçant à la lisière du monde des professionnels de la santé et de l’industrie pharmaceutique, le pharmacien joue un rôle de conseil très important. Consultez en détail la description du métier de pharmacien, les compétences et diplômes de formation nécessaires pour exercer cette profession.

Le métier de pharmacien est le plus souvent pratiqué en officine. Dans ce cas, le pharmacien vend des médicaments qui sont prescrits ou non par un médecin. Mais il exerce également dans les laboratoires (pharmacien biologiste), dans l’industrie pharmaceutique (pharmacien dans l’industrie) ou à l’hôpital (pharmacien des hôpitaux). Quel que soit l’endroit où il est en activité, le pharmacien possède un rôle d’information, de conseil et de prévention médicale.

Emploi pharmacien : rôle et fonction

Lorsqu’il pratique en officine, le pharmacien délivre les médicaments prescrits par le médecin et explique le traitement et la posologie au client. En parfait connaisseur de la composition des médicaments, il prend en compte les interactions médicamenteuses et vérifie la cohérence des prescriptions. Dans le cadre de la délivrance de médicaments sans ordonnance ou de l’automédication, il conseille le client sur les traitements adaptés et l’oriente si nécessaire vers un médecin ou un spécialiste. Il peut être amené à élaborer des préparations spécifiques sur prescription. Le pharmacien d’officine est également en charge de l’achat des produits et de la gestion des stocks et de la comptabilité.

Le pharmacien biologiste exerce en laboratoire privé ou public et travaille en collaboration avec les techniciens et biologistes pour la réalisation d’examens (analyses de sang, recherche bactériologique...).

Le pharmacien des hôpitaux produit les traitements destinés aux patients. Il réalise également des préparations, effectue le contrôle des médicaments et participe aux protocoles d’expérimentation auprès des médecins. C’est lui qui est en charge de gérer les achats de la pharmacie et de valider les ordonnances informatisées. Il a la responsabilité de contrôler les préparations hospitalières, de superviser la stérilisation des dispositifs médicaux et de contribuer au bon usage du médicament dans l’hôpital. Le pharmacien peut aussi être amené à participer à des études cliniques menées dans l’hôpital.

Dans l’industrie, le pharmacien participe à l’élaboration de nouveaux médicaments. Il intervient tout au long de la chaîne de mise au point du médicament : recherche, fabrication, contrôle qualité, demande d’autorisation de mise sur le marché, marketing...

Offre d’emploi pharmacien : les compétences requises pour postuler

Le métier de pharmacien exige des qualités de rigueur et de vigilance. Seul habilité à délivrer des médicaments, il dispose d’un sens élevé des responsabilités. Soumis au code de déontologie de la profession de l’Ordre des pharmaciens, il engage lourdement sa responsabilité lorsqu’il valide un traitement pour un patient. En véritable conseiller, le pharmacien doit nécessairement avoir le sens de l’écoute et du dialogue. La pédagogie et le sens du service font également partie des compétences requises afin d’expliquer aux clients les traitements prescrits. Enfin, le pharmacien possède une casquette de commercial et de gestionnaire. Il supervise une équipe, gère les commandes et les stocks de produits.

Emploi de pharmacien : formation nécessaire

L’obtention d’un baccalauréat S s’impose pour suivre des études de pharmacien. Celles-ci durent de 6 à 9 ans, en fonction de l’orientation choisie (générale ou spécialisée). Les études de pharmacien démarrent par la PACES (Première année commune aux études de santé), accessible après le baccalauréat. A l’issue de cette année, les étudiants passent un concours dont la proportion d’admis est de 20%. Suivent ensuite 3 années d’étude à l’issue desquelles, le diplôme de formation générale en sciences pharmaceutiques est délivré. Les étudiants en pharmacie ont alors la possibilité d’opter pour le cycle court (2 ans) composé d’une année hospitalo-universitaire (AHU) et d’une année de spécialisation. Ce cursus débouche sur le diplôme d’état (DE) de docteur en pharmacie indispensable pour exercer en officine ou dans l’industrie pharmaceutique. Le cycle long (4 ans) intervient après l’année hospitalo-universitaire et mène à trois possibilités de diplômes d’études spécialisées (DES) : DES de biologie médicale (pharmacien biologiste, pharmacien des hôpitaux), DES de pharmacie (fonctions hospitalières), DES innovation pharmaceutique et recherche (recherche, enseignement).

Consultez ici les offres d’emploi de pharmacien de la Fédération Hospitalière de France