Offre emploi anesthesiste

Emploi anesthésiste : rôle, compétences, formation

Le médecin anesthésiste-réanimateur est chargé d’endormir le patient avant une opération chirurgicale. Il surveille ensuite l’état du patient pendant toute la durée de son opération et intervient à son réveil pour atténuer les douleurs postopératoires. La relation de confiance avec le patient est une donnée importante de cette profession.

L’anesthésiste-réanimateur exerce en hôpital ou en clinique. Il peut également travailler dans des services de réanimation médicale, dans des centres antidouleur ou au Samu. Un grand nombre d’anesthésistes pratiquent leur activité dans des services de réanimation chirurgicale, post-opératoire, orthopédique, abdominale, ou autres.

Emploi anesthésiste : rôle et fonction

L’anesthésiste-réanimateur est un médecin qui intervient avant, pendant et après une opération chirurgicale nécessitant une anesthésie générale ou locale. Il est quotidiennement assisté par un infirmier ou une infirmière diplômé(e) d’Etat. Lors de la visite pré-opératoire, l’anesthésiste reçoit le patient en consultation afin de choisir la technique et le produit le mieux adapté pour l’anesthésie. Il évalue les risques éventuels d’une anesthésie en interrogeant le patient sur ses antécédents et allergies. Il lui explique le déroulement de l’intervention et du réveil ainsi que le choix du protocole antidouleur. L’anesthésiste est également présent en cours d’intervention pour surveiller l’efficacité du produit et contrôler les signes vitaux. Il travaille alors en étroite collaboration avec le chirurgien pour intervenir si l’état du patient le nécessite. A l’issue de l’opération, l’anesthésiste s’occupe du contrôle de la réanimation du patient en s’assurant que le réveil se déroule sans difficulté. Il est ensuite responsable du suivi postopératoire.

Offre d’emploi anesthésiste : les compétences requises pour postuler

L’exercice de la profession d’anesthésiste exige de la rigueur. Le sens de l’analyse et de l’écoute sont également des qualités requises afin de surveiller au plus près l’état du patient. Le métier se pratiquant souvent dans l’urgence (accidents, intoxications, situations critiques...), l’anesthésiste a souvent besoin de faire preuve d’une grande disponibilité.

Annonces médicales anesthesie : formation nécessaire

Afin de postuler à des annonces médicales en anesthésie, il est nécessaire de suivre une formation de 4 à 5 années. Celle-ci débute par un 1er cycle (2 ans) comportant la première année des études de santé (PAES) puis une année comprenant le stage infirmier à l’hôpital. Le 2ème cycle (4 ans) est composé d’une année de formation générale en médecine puis, les années suivantes, la formation théorique et pratique sur la pathologie, la thérapeutique et la prévention. A l’issue de ce cycle, il est nécessaire d’obtenir le certificat de synthèse clinique et thérapeutique pour accéder au 3ème cycle qui correspond à l’internat durant 5 années dans la spécialité anesthésie-réanimation. Ce cycle débouche sur le DES (diplôme d’études spécialisées) qui valide des compétences très pointues en anesthésie-réanimation. Après le DES et une soutenance de thèse devant un jury, le postulant obtient le diplôme d’État de docteur en médecine.

Consultez ici les annonces médicales en anesthésie de la Fédération Hospitalière de France.