Organisation de l'offre de soins

Nouvelle campagne antibiotiques

Publié le 04 juin 2015

Fédération hospitalière de France, le LIEN, et la SPIL ont lancé une nouvelle campagne sur le juste usage des antibiotiques à l’hôpital « les antibios, juste ce qu’il faut ». Par cette initiative, les acteurs hospitaliers souhaitent contribuer encore davantage à la lutte mondiale contre la résistance aux antibiotiques et l’émergence des bactéries multirésistantes.

Cette campagne engage « tous les prescripteurs, à titre individuel et l’hôpital public en tant qu’institution » et repose sur une charte individuelle signée par les praticiens des hôpitaux et une charte institutionnelle signée par les directeurs, présidents de commission médicale d’établissement et chefs de pôles.

La charte institutionnelle se compose de quatre actions à mettre en place :

  1. suivre la consommation d’antibiotiques et présenter régulièrement à l’ensemble des prescripteurs une analyse critique ;
  2. identifier un référent antibiotique qui sera le coordonnateur de la politique de bon usage des antibiotiques dans chaque établissement ;
  3. apporter à tout nouveau prescripteur une formation spécifique dans le domaine des antibiotiques ;
  4. enfin soutenir les actions visant à améliorer la prescription des antibiotiques en médecine libérale et dans les établissements de santé.

La charte individuelle repose sur la mise en œuvre de quelques actions simples et ayant démontré leur efficacité.

1. Ne prescrire les antibiotiques que dans les situations où ils ont fait preuve de leur efficacité ;

2. Suivre les recommandations, nationales et/ou locales en termes de :

  • choix de la molécule ;
  • utilisation de posologies adaptées ;
  • respect des durées de traitement ;

3. Faire appel à l’équipe d’infectiologie ou au référent antibiotique devant toute situation pouvant poser un problème d’optimisation d’un traitement antibiotique ;

4. Prendre en compte les conseils donnés par l’équipe d’infectiologie ou le référent antibiotique de l’hôpital ;

5. Organiser l’évaluationsystématique des prescriptions antibiotiques par les médecins séniors du service ;

6. Faciliter l’organisation du service pour permettre aux médecins, en formation et en plein exercice, de participer aux formations antibiotiques organisées dans l’établissement ;

7. Transmettre lors d’un transfert ou d’une sortie toutes les informations nécessaires à une poursuite optimale de l’antibiothérapie.

Nous vous invitons à signer la charte en ligne.